Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Thailande and laos

Publié le par clineb

 JUIN 2010 : Quelques temps de repos, de vacances, de reflexions...sur le voyage et sur ma vie. Je ne serai pas tres bavarde sur ce mois de juin car s'il vous plait un peu d'intimite tout de meme !...  Point de rendez vous avec mes amis que je n'avais pas vu depuis 7 mois et plus... Un bol d'air !

 

De Kampong Chhnang au cambodge, j'ai rejoins battambang en bus et passe la frontiere thailandaise a pied pour reprendre encore un autre bus qui m'a emmene a Bangkok. Bangkok cette ville demente, lieu de rendez vous de tous les vices et quelques vertus du monde entiers...Une ville qui ne dort et ne s'eteind jamais.  Je passais 3 jours dans un quartier tres anime avant d'aller chercher une amie a l'aeroport pour partir direction les iles du sud...Koh Phangan, Koh Tao...iles paradisiaques peuplees de touristes ou il reste possible, s'il on cherche bien, de trouver quelques endroits preserves. J'y rencontre d'autres francais avec qui je reste en contact...et oui des normands !...

Apres une quinzaine de jours au paradis artificiel, direction le Laos en mode solo, vadrouille et sac a dos. Une capitale Ventiane, la plus petite et plus deserte des capitales...j'y rencontre d'autres backpackers mais aussi des locaux tres sympa, visite de temples et bars locaux, inoubliables... Je pars pour le nord ensuite, beaucoup m'ont parle de Luang pra bang comme incontournable... J'en ai un autre avis, certe c'est tres joli, on dirai un decors de film, des temples, de la nature, de l'artisanat, des tuk tuks et encore des tuk tuks et bien sur les sourires et les sollicitations qui vont avec votre argent... Ce cote la m'exaspere assez vite. Il est tres difficile de voyager seule a cet endroit et au Laos en general je crois car le prix des transport locaux est plus cher quand il n'est pas partage..Dans mon cas je n'avais pas forcement envie de trouver d'autres touristes pour visiter une quelconque place, ca m'a limite. L'argent, l'argent et toujours l'argent, ca ne tourne qu'autour de ca et ca peut se comprendre quand on sait que c'est la seule ressource pour certains. Je visite de somptueuses place malgre tout, je retiens les waterfall de Luang pra bang et une superbe rencontre avec un chauffeur de taxi avec je me prend d'amitie et qui m'emmene partout gratuitement car on ne parle pas d'argent entre ami. L'argent n'a pas d'ami, donc oubliez l'adage "les bons comptes font les bons amis..." Je retiens egalement le village de potiers de Bat chan et les discussions autour du prix pour traverser le Mekong et rejoindre ce petit village a 7h00 du matin. J'ai reussi a negocier  un aller retour pour 8000 kips (80 cts) sur une pirogue de pecheur au lieu de 150000 kips (15 euros env) que me proposait un rabatteur au port...c'est du sport et de la debrouille le marchandage, faut savoir boire le Lao lao en gros... Le prix pour les locaux est de 2000 kips l'aller.

Au village potier, un vieillard guette le touriste et fait payer la taxe 10000 kips et est content de parler quelques mots de francais incomprehensibles, nous rions ensembles et semblait etonne de me voir toute seule... Je fait 100m dans le village et rencontre un potier, mister Son choi qui, sitot vue previent sa fille de l'arrivee d'un Falang... elle arrive en courant apportant quelques figurines representant des animaux qu'elle a fabrique... je leur fais comprendre que je ne suis pas la pour ca, ils ne parlent pas anglais, je parle donc avec les mains et l'argile. Mister Son Choi m'aime bien car je lui dresse un portrait de lui en argile, il est tout content et tres fier d'exhiber sa tete devant ses amis curieux de voir une etrangere devant leur maison. Tous m'offrent des cigarettes et veulent que je fasse quelque chose dans leur atelier...je manque de temps et ne peux me partager pour tous. Une voisine m'invite a visiter sa famille, je dejeune avec eux, j'apprend sur la culture, comment manger (epice !), comment s'asseoir, comment supporter la chaleur (dormir !).. Je n'apprendrai rien de plus sur la ceramique locale hormis la fabrication de pots de fleurs (exclusivement) destines aux hotels, que la terre provient non loin du village, a quelques centaines de metres et qu'ils cuisent avec la paille de riz...similaire au Cambodge mais pas la specialite du Laos.

Je pars ensuite direction les 4000 iles, autre paradis...je ne sais pas reellement s'il y en a 4000 mais il y en a 2 a visiter ou l'on peut trouver des bungalows pour 20000 kips la nuit (soit 2 euros env.) J'y retrouve des touristes bien entendu dont Katerine que j'avais rencontre en thailande quelques semaines auparavant...le monde des backpackers est bien petit !! Je reste avec eux quelques jours, le temps de faire le tour de l'ile a velo, de se prendre des averses car c'est la saison des pluies, de boire quelques verres dans quelques restos et de repartir en urgence a Pakse, malade car je me suis empoisonne, surement dans un resto indien sur l'ile de Don det. Resultat : 2 jours et 2 nuits emprisonnee, malade et perfusee dans un hopital, refusant de prendre en compte mon assurance...remboursement a mon retour...c'est pas gagne.

Le tableau est peut etre un peu noir mais j'ai passe d'excellents moments de detente, je me rememore les massages a prix derisoires et les barbecues presents partout dans les rues apres 6h le soir. La musique egalement, tout laotiens qui se respecte possede une guitare et joue dans la rue son travail termine (ou non), et bien sur les sourires, ce peuple fait du bien, il a dans les yeux le sourire de son ame, simplicite, gentillesse, generosite et hospitalite.

Je repars pour Bangkok le 22 juillet afin de prendre mon avion pour l'Indonesie, Surabaya. La encore une tres belle rencontre dans le bus, celle d'un suisse et d'une italienne, musiciens et artisans...un echange qui donne lieu a un prochain rendez vous en france... Arrivee a Surabaya prevue le 25 juillet

 

Je suis desolee sincerement pour les photos qui : 1 - ne chargeaient plus sur over blog il y a quelques temps.... et 2 - sont dans mon disque dur que les ordinateurs ne detectent plus maintenant...

 

Tout va tres bien malgre tout, l'article sur l'indonesie est a paraitre tout bientot, des rencontres magiques encore une fois et une autre approche des artisans...un peu plus superficielle que le cambodge et la Chine mais beaucoup d'opportunite pour l'avenir en revanche... a suivre !

Commenter cet article