Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rencontre avec Alain

Publié le par clineb

 

Alain, potier à la maison du coeur, son histoire... P1010340

 

Alain a commencé la poterie à l'âge de 14 ans, à Ouagadougou dans le secteur 16. Il lui manque sa jambe gauche entière car il a attrapé la polio à l'âge de 3 ans, ce qui le retarde dans son apprentissage de la poterie qu'il devait commencer l'année suivante avec Mr Comporli...Son père meurt quand il avait 8ans et dès lors il doit aider sa maman. Il travailler alors comme fondeur de bronze à fabriquer ces petite statuettes africaines qu'on peut voir dans les boutiques françaises d'artisanat du monde... Il commencera son apprentissage de la poterie à 14 ans, le temps qu'il puisse marcher avec sa jambe. Son apprentissage avec Mr Comporli durera 10 ans, il fera du modelage. Il fut ensuite formé par Mr Traoré qui lui apprit le tournage. L'apprentissage se fait par observation. Il regrette de n'avoir pas pu apprendre à lire, écrire et de ne pas avoir appris les bases de la poterie. Il quitte Mr Traoré 3 ans après pour s'installer à son compte. Celui-ci lui en veut terriblement, sa femme aussi car il était le seul à travailler aussi bien.

 

Il me raconte qu'il travaillait tôt le matin jusqu'à tard le soir, parfois avec l'interdiction de manger. Alain ne disait rien et s'exécutait mais il refusa un jour de former des très jeunes de 4 ans, il rencontra alors la mama de la maison du cœur où il a désormais un petit local pour tourner et un autre local pour exposer.

Il est installé ici depuis un an maintenant. A l'extérieur, un four construit récemment et endroit de stockage pour la terre.  

Il espère un jour avoir un local plus grand pour construire de grosse pièces et avoir de plus grosses commandes. Cette année a lieu le SIAO, un rassemblement d'artisans d'Afrique de l'ouest. Il aimerait y aller mais appréhende de rencontrer Mr Traoré qui pourrait encore lui en vouloir.

 

Il me dit que ça lui fait bizarre d'accueillir une étrangère comme moi (je le sais car j'ai demandé de quoi il parlait en moré avec une femme..). Il me dit qu'ici les femmes sont maîtresse de maison et l'artisanat le domaine des hommes. Je lui raconte un peu de mon histoire et mon parcours, nous avons des similitudes concernant le bien que peut procurer l'argile et la valorisation, le reflet de soi qu'elle peut apporter.

 

Alain aimerait beaucoup obtenir du noir, du vert et du rouge comme couleur, je lui raconte que l'on peut en obtenir grâce a des oxydes tel que le fer, le cuivre, le manganèse. Il écoute très attentivement et me regarde avec de grands yeux qui brillent. J'aimerai lui envoyer un colis de France dès que je le pourrai...

Commenter cet article

philippe et nine 03/01/2011 18:49


envoie nous encore des photos comme celle ci. tu nous fais decouvrir un autre monde a bientot