Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

China

Publié le par clineb

Nin hao les amis !

 

Je suis en Chine actuellement, vous n'allez pas me croire je suis accueillie dans un enorme atelier de fabrication de poteries de Jianshui, un des 4 plus grands sites de poteries, je n'en reviens pas, je suis logee, nourrie, blanchie et abreuvee de the toute la journee ! La famille qui m'heberge est tres riche car ici la ceramique ca rigole pas, c'est un produit de luxe ! La maison qui est aussi le magasin date d'il y a presque 500 ans, le mobilier et les peintures qui s'y trouvent aussi, je vous laisse imaginer...

Je fais des decors chinois au pinceau a calligraphie sur des pots qui seront vendus a prix d'or. J'ai une prof de calligraphie et une traductrice chinoise rien que pour moi qui m'aide a me faire comprendre en anglais...J'ai la pression a fond, le decor ca n'a jamais ete mon truc mais j'y mets tout mon coeur et suis assez satisfaite quand je vois leur regards d'admiration sur mes peintures...Je vais essayer de tourner un peu avec le maitre tourneur, ici ce sont les hommes qui tournent et les femmes qui decorent, c'est comme ca... Je commencerai une sculpture dans quelques jours pour offrir a cette famille extraordinaire dont le pere (le chef) veut que je reste une annee entiere chez eux pour apprendre leur art. Dans le magasin il y a d'enormes mobiliers chinois laques dont des tables a the sculptees de dragons, de poissons, c'est tres charge. Il y a une partie ventes de pierres semi precieuses, il y a de magnifiques bijoux et sculptures en jade a prix fou, des sculptures en bois et bien sur des merveilles de ceramiques, de la mignature au vase plus grand que moi.

La Chine c'est pas evident question communication et comprehension car personne ne parle anglais ! Les ordinateurs sont en Chinois, les menus, les panneaux aussi, enfin tout est en Chinois !

 

(un gros clin d'oeil aux triplettes de Bolbec qui se reconnaitront, qui seraient impressionnes de me voir au pinceau ! J'aimerai vous preter mes yeux quelques instant pour que vous voyez les merveilles de ceramiques que je vois construire sous mes yeux, moi-meme je n'en reviens pas...)

 

Je mettrai des photos tout bientot et vous raconterai mon arrivee en Chine.

A bientot

Djaill zienn !

 

7 mars 2011

Nous sommes dimanche, ca fait 5 jours que je suis la, a Kunming dans le Yunnan> Je suis hebergee chez un francais, Quentin qui vit ici depuis 6 mois et a vecu au Laos 2 ans auparavant. Nous discutons beaucoup de nos voyages, de nos rencontres, nos experiences. Il me fait visiter la ville de kunming qui n'a pas grand interet a mon gout, c'est une ville betonnee de toute part traversee par de grands boulevards, symbole du developpement fleurissant de ce pays. Je decouvre cependant la bonne bouffe chinoise et rencontres des chinois tres sympatiques lors de nos sorties dans les bars. La communication est tres difficile car tres peu de chinois parlent anglais, je conseille a ceux qui iront en Chine d'avoir un interlocuteur sachant parler chinois pour aider les premiers jours, sinon c'est une sacree galere...

Quentin est un mec sympa, il m'accompagne jusqu'a Jianshui qui se situe a 3 h de bus de Kunming, au sud. Trouver la gare routiere est une vraie galere, nous arrivons a trouver malgre tout et a partir aussi sec direction Jianshui. P1030569

Jianshui est une belle cite, nous la visitons des notre arrivee et nous trouvons un hotel pas tres cher pour la nuit en attendant de trouver les potiers. Ici pas de "grands nez" ou tres peu, Quentin parle souvent pour moi car je ne sais meme pas encore compter jusqu'a 10. Toute la ville s'organise autour du temple de Confucius construit au 13e siecle (2e plus grand temple de Chine dedie a Confucius : 8 ha !). Nous demandons dans les boutiques, ou sont vendues de magnifiques poteries pourpres, les endroits ou nous pouvons voir la fabrications de ceux-ci. Le magasin qui se situe 100 m plus loin est un work shop, cool ! Nous rentrons dans cette magnifiques demeure digne d'un decor de cinema chinois et nous parlons avec une jeune femme, Mae, la fille du boss. Cette rencontre fut geniale et je ne m'imaginais pas encore qu'elle allait eblouir mon sejour ici... Quentin leur explique mon projet, que je suis potiere moi aussi, des lors, ils veulent me voir faire et m'emmenent jusqu'a l'atelier accole a la boutique. Ma Tong, un jeune tourneur chinois de 20 ans est fier de me faire assoir a sa place. Je ne suis plus tres fiere moi a cet instant avec 5 paires d'yeux brides rives sur moi...Je tourne devant leurs yeux eblouis un vulgaire petit vase, j'apprends apres qu'il n'ont jamais vu une femme tourner l'argile, encore moins une "lawail"(etrangere).P1030572

Mae nous invite a dejeuner avec sa famille et son amie au magasin. Le rez de chaussee est le magasin, ils vendent des poteries, des bijoux en jade, des meubles dont des tables a the, et une collections de bijoux en bois dont le bois de sentale qui parfume agreablement l'ensemble de la demeure. Au 1er etage se trouve differentes chambres et une grande salle d'expositions de meubles chinois sculptes et laques. Au 2e etage, c'est la piece familiale, le living room dont le mobilier et les peinture datent de 400 ans...C'est tres charge, a la fois d'histoire, de scultures et peinture representant dragons, phoenix, fleurs de lotus, bambous et bien sur des oiseaux. l'oiseau et le poisson sont les animaux favoris des chinois. Nous mangeons avec le pere de Mae, toute la famille, la grand-mere y compris et le tourneur et le tournasseur du magasin. Le pere de Mae, Mr Yu Xing ming ets tres heureux de nous accueillir autour de sa table pour partager un somptueux repas et plusieurs verre de Baidjo ( alcool de riz macere dans une enorme bonbonne dans laquelle gisait un cobra de 4 m enroule a l'interieur, les yeux blanchis par l'alcool et la langue sortant de sa gueule, pret a vous bondir dessus...) ! Il me propose de rester ici autant de temps que je le souhaite, et me fait preparer une chambre par la femme de maison, je suis tres honoree, un peu genee d'une telle hospitalite mais je ne refuse evidemment pas cette opportunite ! Mr Yu, sa femme et sa fille souhaitent que je reste une annee entiere ici, a apprendre leurs techniques et travailler avec les artisans du magasins... Voici mon premiers jours, ma premiere matinee avec la famille Yu. Wahouuu

Le lendemain, nous visitons avec Mae la factory de la famille ou ils fabriquent en plus grand nombre des tasses, bols, theieres, etc... Mae et son amie professeur de decor nous emmenent a une expo de ceramiques contemporaine magnifique, je comprend alors qu'en Chine et particulierement dans le Yunnan, la poterie est un produit de luxe, atteignant des prix assez exorbitants. Je rencontre des calligraphes peignant sur des pots "consistance du cuir" c'est a dire pas tout a fait secs. Les decors peints a l'encre de Chine sont ensuite ciseles par les femmes de l'atelier et les vides ainsi crees sont remplis peu apres d'un engobe colores qui se revelera apres la cuisson. Wo Ching Pen est un tournasseur, il tournasse apres la pose des engobes, une fois que ceux-ci soit de la meme consistance que le pot. Wo Ching pen est un mec super gentil, il me fait asseoir a sa place et me guide dans le travail minutieux et perilleux qu'est le tournassage, j'ai horreur du tournassage...C'est pourtant tout ce qui fait la subtilite, la finesse et le brillant de ces fameuse poteries. Je suis eblouie par la brillance et le rendu final de ces poteries, c'est splendide. 

Nous sortons dans un bar le soir meme avec Mae et buvons des bieres "Cambe" (cul sec) dans de petits verres...Quentin part le lendemain a Kunming, me laissant seule avec la famille que je vais devoir apprivoiser...

Je partage ma chambre avec une des vendeuses qui me prie de laver mes pieds tous les soirs avant d'aller me coucher...Les jours se passent et je tourne la terre avec Ta Mong qui me dit souvent "I love you" apres avoir demande a So She le tourneur comment on dit en anglais... J'apprends a peindre avec des pinceaux chinois sur de magnifiques poteries, c'est impressionnant...J'ai rencontre deux grands maitres : maitre Li, un grand calligraphe repute avec lequel j'ai passe une apres midi dans sa magnifique demeure. J'ai peint un poisson a l'encre de Chine sur un de ses grands cahiers, ce fut un honneur pour moi et un bel echange puisqu'il m'a peint en retour une jolie calligraphie sur un papier a dessin destine aux eventail. Le 2e maitre etait un peintre qui peint pour le president chinois. Ce maitre est venu 2 fois peindre dans l'atelier accompagne de 2 militaires. Interdiction de le filmer... Il m'offre son livre, magnifique, avec toutes ses oeuvre et sa biographie...en chinois. Il posa devant moison vase sur lequel il venait de peindre un superbe decor et me demanda d'y faire les frises, avec mon propre design, un honneur de plus et une grande pression car beaucoup de gens etaient la pour me regarder, y compris des acheteurs potentiels...Parmis eux, Mr Weng, un journaliste de CCTV de Beijin (Pekin) qui invita tout le personnel et la famille au restaurant. Un truc de fou, il n'y a pas d'autres mots ! Une table ronde majestueuse sur laquelle defilait une vingtaine de plat sur un gros plateau tournant en verre. Le proprietaire de ce fameux restaurant, sa femme et le cuisinier etaient egalement invites. en mon honneur, le proprio du resto ouvrit plusieurs bouteilles de grands vins francais, bordeaux millesime ! Il finit completement bourre a boire le vin "cambe"... le lendemain, Mr Weng vint avec sa camera faire un reportage sur moi, il me filmait en train de peindre, de ciseler et de fabriquer une sculpture. Le jour suivant c'est un interview en anglais avec une traductrice qui m'attendait dans le magasin ! Mr Weng m'enverra ce reportage par colis en France, nice !!!

Tous les soirs nous sortions dans les bars et dans les karaokes, les chinois etant tres contents de me voir chanter la seule chanson en anglais que je connaissais, c'est a dire "My heart will go on" (je l'ai appris au college...) Eux contents, moi pas vraiment mais bon, avec quelques bieres...

Souvent je savais quand nous partions car Mae me disait "Celina, go, go, go !" mais jamais je ne savais ou...Oui, en Chine ils m'appellent Celina, impossible de prononcer Celine pour eux... Je me suis habituee a mon nouveau prenom. Ainsi, Mae m'emmenait parfois a la factory, parfois au spa, parfois au centre de massage pour un soin du visage, parfois au resto avec ses amis mais je ne savais jamais avant d'etre arrive ou nous allions. Ce furent des surprises successives chaque jour !

 Je suis restee jusqu'au 22 mars dans cet atelier et cette famille.

Malheureusement je n'ai pas pu photographier mon travail completement termine car le temps humide retarda le sechage et la cuisson des poteries. Mae m'enverra tout ca par mail. J'ai desormais un joli repertoire d'adresse en chinois dont celui d'une prof d'anglais, Phoebe avec qui je suis devenue tres amie (elle m'emmena a un repas de noces de jeunes maries). C'est avec elle que je previendrai la famille de mon eventuel retour. La famille me proposa de travailler pour eux l'annee prochaine ou quand je le souhaite durant 6 mois ou 1 an, m'offrant une chambre, l'acces a la machine a laver et un salaire. Je dois dire que c'est une proposition allechante et une experience que j'aurai tord de rater...Je reflechirai a ca des mon retour en france.

28 mars 2011

Je suis actuellement a Dali, une ancienne ville, une des plus belles ville de Chine, j'y ai fete mon anniversaire dans une guest house ou l'on m'avait prepare des nouilles et offert une carte chantant "Happy Birthday" et un petit miroir. Un anniversaire simple accompagne de chinois, d'un australien, d'un anglais et d'un russe. J'ai fini dans un bar sympa a boire des biere avec john, l'anglais, qui voyage depuis 7 ans a travers le monde. Il me raconta ses histoires, ses rencontres, ses ennuis dans les pays qu'il a traverse. c'est une personne tres interessante, je progresse ainsi mon anglais !

 

Commenter cet article

alain hacquard 08/09/2011 14:21


Salut Céline,

Tu est (vivement) invitée au riz-sauce de l'association "L'Autre" (La Maison du Coeur, Ouaga...)le samedi 8 octobre
Le riz-sauce sera préparé par Josette Boegli
ça se passera à la salle des fêtes de Crass (près de Tullins, dans l'Isère, à partir du milieu d'après midi.
Précisons qu'il y aura un concert de la Jongle des Javas et que c'est ouvert à tous.
Contact : lautre@minolautre.com
Info sur FaceBook : l'autre-maison du coeur
On t'attend... Alain


clineb 08/09/2011 15:24



Hola Alain !!!! >Merci beaucoup de l'invitation mais le 8 octobre, je serai au Perou...je rentre le 1er novembre en France net passerai dans le Vercore en decembre.. Tres hate de vous revoir
et de raconter mes aventures !!


 Hasta Luego amigos



Jul'rook'1 29/03/2011 12:20


Coucou Céline,

juste un ptit mot pour te dire que je suit tes aventures de loin... Ca a l'air vraiment mortel ce que tu fais. Même si tu avais programmé pas mal de choses, de grosses surprises aussi apparemment
!

Je t'embrasse,

A plus,

Ju.


alain 22/03/2011 18:16


Coucou


clineb 28/03/2011 06:35



hey !! tout roule pour moi, mon projet se deroule bien a part quelques casses dans mes colis...et des variations d'itineraires... Les joies du voyage et des rencontres !



yvan & titouan 22/03/2011 12:54


Salut Céline, ici Titouan et Yvan depuis Kathmandu ;) et oui, toujours là et encore pour un mois, on se régale c'est excellent. On a enfin réussi à trouver un peu de temps libre et une connexion
pas trop pourrave pour pouvoir consulter ton superbe blog, félicitation, c'est génial.
Où est-tu en Chine? T'as l'air d'être tombée dans un truc de ouf! Trop bien, profites! Comment se porte ta malaria? Pas de bol, "que garne?"...
On te souhaite une bonne continuation, des bises, @++


clineb 28/03/2011 06:38



Salut les mecs ! C'est cool ici, j'etais a Jianshui, dans le Yunnan, c'est merveilleux ! Ma satanee malaria est oubliee, place a la bonne bouffe chinoise et aux superbes ballades ! bonnes
continuation a vous. Dzail tien !



Joce 17/03/2011 10:00


Quel beau voyage et quelles belles aventures, je suis contente de voir tes découvertes. fais attention à toi.
grosses bises Joce